MARCHANDS…chassés !

MARCHANDS...chassés ! dans CAREME bonjouror 

JÉSUS

Chasse les marchands du temple

0a333.jpg0a333.jpg0a333.jpg

*
***
*

Certain(e)s doivent se demander pourquoi une catégorie Religion  et pour quelle raison parler du Carême…dans un blog enregistré dans la rubrique « Politique ».
Ne croyez-vous pas que la question religieuse, au fil des siècles fut éminemment politique ?

*

0a341.jpg

Politique et Spiritualité
n’est-ce pas les 2 faces d’une même médaille ?
Celle d’une vie équilibrée et harmonieuse ?

*

A la célébration de la messe du jour, les pratiquants entendent la lecture d’un passage de l’Évangile selon St Mathieu
d’une actualité permanente depuis des lustres !

*

0a342.jpg0a342.jpg0a342.jpg

*

En ce temps-là, Jésus étant entré dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi.
On disait : Qui est-ce ?
Le peuple répondait : C’est Jésus, le prophète de Nazareth, en Galilée.

Jésus entra dans le Temple de Dieu, et il en chassa tous ceux qui vendaient et achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes.
Il leur dit :
Il est écrit :  » Ma maison sera appelée une maison de prière » ;
mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. »

Des aveugles et des boiteux s’approchèrent alors de lui dans le temple et il les guérit.
A la vue des merveilles qu’il avait faites, et des enfant qui criaient dans le temple ; Hosanna au Fils de David !  

*

0a32.jpg0a32.jpg0a32.jpg

*

les grands-prêtres et les scribes s’indignèrent et lui dirent :
- Entendez-vous ce qu’ils disent ?
- Oui, répondit Jésus, n’avez-vous jamais lu :
 » De la bouche des enfants, et des nourrissons, vous  vous êtes préparé une louage parfaite ? »

Et les ayant laissés, il quitta la ville et alla demeurer à Béthanie.

*

0a38.jpg0a38.jpg0a38.jpg

*

Ne croyez-vous pas qu’il serait colère de nos jours ?
Qu’Il aurait beaucoup à faire ?
Veau d’Or  : l’Antéchrist ?

*

bonmercifinjuin dans Religion

1 commentaire à “MARCHANDS…chassés !”


  1. 0 krapo.arboricole 24 fév 2010 à 12:43

    Aux époques de l’Ancien Testament et même encore longtemps après, il n’aurait pas été imaginable de vivre sans un ou plusieurs dieux. Il fallait qu’une puissance régisse l’inexplicable. De nos jours, l’homme a tellement bien compris l’abstraction qu’il a conçu l’athéisme. Cette idéologie est basée sur le concept d’abstraction, non pas de Dieu dans sa nature et sa forme, mais de son existence, c’est à dire de ses fonctions, de son rôle, de son pouvoir. L’athée est-il en contradiction avec le projet de Dieu ? Pas précisément, car, nous l’avons vu : « Il n’y a que du néant en comparaison de moi. » Mais l’athée doit respecter la Loi éthique, car le projet de Dieu passe par elle et l’homme n’y coupera pas. Donc, si on considère que l’athéisme en lui-même n’est pas un manquement à la Loi, il n’est, par contre, pas acceptable que l’homme se prenne pour un dieu, car ce serait encore une fois une forme d’idolâtrie et plus encore, comme nous le verrons plus loin.

    Bien des hommes modernes se considèrent donc libéré de Dieu. Il est cependant assez curieux de constater que malgré cette magnifique indépendance, la nature humaine a encore besoin d’idoles à vénérer. La société moderne est même passée maîtresse dans l’art d’en fabriquer. Certains hommes sont avilis au point qu’ils n’affichent plus une idée, mais leur vedette ; Ils ne font plus partie d’une religion, mais adhèrent à un club de « fan ». Ils ne pensent plus, ils s’identifient à un personnage le plus souvent lui-même façonné par l’industrie du vedettariat. Les Nabuchodonosor modernes ne déportent plus physiquement, ils asservissent l’esprit. L’homme redevient esclave. Ses nouveaux maîtres lui prennent, non seulement sa dignité d’être pensant, mais aussi son argent en lui vendant des idoles à bon marché. Leur seul but n’est-il pas d’ailleurs de s’enrichir ? Hélas, l’idolâtre moderne ne paye plus seulement avec du superflu, « des boucles et des anneaux », symboles de richesse et de beauté, il se prive parfois et trop souvent du nécessaire pour acheter un quelconque produit des usines à idoles. Où cela nous mènera-t-il ? La violence, la cruauté n’ont plus de limites. Car l’idolâtrie détourne non seulement de Dieu, mais aussi de sa bonne Loi.

    Les prophètes ont souvent comparé l’infidélité à Dieu à celle d’un couple et l’idolâtrie à la prostitution. Voici un proverbe qui peut être interprété de façon exhaustive :

    Car la prostituée est une fosse profonde et l’étrangère un puits étroit. Elle aussi, comme un brigand, elle fait le guet, elle multiplie les perfidies parmi les hommes. (Proverbes 23.27-28)

    Les télévisions, les médias ne sont-ils pas trop souvent devenus des prostitués qui avilissent le consommateur dans le seul but de faire de l’argent ? « L’argent fait tourner le monde », me direz-vous. Oh-oh ! Voilà de la concurrence pour Dieu ! Laissons sa place à la richesse, mais ne faisons pas de l’argent un dieu !

    Nul ne peut servir deux Seigneurs. Ou bien il haïra l’un et il aimera l’autre ou bien il s’attachera à un et il méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent. (Mathieu 6.24)

    le Christ a été formel : l’argent ne mène pas à Dieu :

    Il est plus facile à un chameau d’entrer dans un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. (Luc 18.25)

    Mais alors, pourquoi perdre sa raison à suivre les chemins abêtissants des slogans de la société de consommation ?

    Heureux l’homme qui a trouvé la sagesse, qui a acquis la raison. Car sa possession vaut mieux que possession d’argent et son revenu est meilleur que l’or. Elle est plus précieuse que le corail et rien de ce que l’on peut désirer ne l’égale. (Proverbes 3.13-15)

    En résumé, l’idolâtrie est une insulte à Dieu parce qu’elle équivaut à refuser son cadeau, la libération de la pensée. Pour l’homme, elle est une déchéance, car, par elle, il enferme son esprit dans le carcan de la bêtise et il redevient ainsi esclave de sa nature humaine originelle.

    Mais être infidèle à Dieu, c’est aussi être infidèle à son éthique. Dieu, en effet, n’est pas seulement la divinité créatrice toute puissante, il est aussi la justice, la bonté, l’amour.

    Lui être fidèle éloigne les tentations :

    Alors, Jésus lui dit : « Retire-toi Satan, car il est écrit : Tu te prosterneras en face de YHWH et tu le serviras, lui seul. » Alors, le diable le laissa, et voici que des anges s’approchèrent et le servirent. (Mathieu 4.10-11)
    *
    *
    *
    *
    DIEU….plus personnellement JESUS…
    ne prêche que Tolérance-Amour-Partage
    Et toute vraie spiritualité dans le monde… aussi
    Merci pour ce long commentaire.

    *

Laisser un commentaire


Bienvenue

Osee2 est la suite de
'Osee - Pourquoi pas
(osee continue, autrement)

Puissiez-vous trouver votre visite intéressante par la mise en évidence d'un fait qui vous touche...dans mes articles quotidiens.


Bonne lecture !

Merci de donner votre avis (commentaires).

Auteur:

osee2

Articles récents

SONDAGE

PALESTINE

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

  • Album : Palestiniens martyrisés
    <b>0yau6.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Le voyage

O cerveaux enfantins !
Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l'avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l'échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l'immortel péché

*********

Amer savoir celui qu'on tire du voyage !

.........

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s'il le faut. L'un court, et l'autre se tapit
Pour tromper l'ennemi vigilant et funeste,
Le temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit

Baudelaire

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Par delà le bien et le mal

"Ce qui me bouleverse,
ce n'est pas que tu m'aies menti,
c'est que désormais je ne pourrai plus te croire"

Nietzsche

ELCIIS

Qui suis-je maintenant, moi qui parle ? Je suis
Un vieux homme qui va sur la route.....
Je suis cet horrible inconnu
Qu'on nomme le passant et le premier venu ;
Je suis la grande voix du dehors ; et les choses
Que je dis, et qui font blémir vos fronts moroses,
Sont celles qu'à vos pieds tout un peuple vivant
Rêve et pense, et qu'emporte au fond des cieux le vent.

Victor Hugo

L’ennemi, c’est le capitalisme

En considérant les conditions de l'offre et de la demande comme des données et en faisant de l'intervention de l'Etat un mal ultime, l'idéologie du laisser-faire a efficacement condamné la redistribution des revenus ou de la richesse.

Je veux bien admettre que les tentatives de redistribution contrarient l'efficacité des mécanismes du marché, mais faut-il pour autant s'abstenir de toute tentative en la matière ?

La foi en la raison a conduit aux excès...nous devons être assez raisonnables pour reconnaître que la raison a ses limlites...

Le temps est venu d'élaborer un cadre conceptuel fondé sur notre faillibilité.

Là où la raison a échoué, cette faillibilité peut réussir.

SOROS

QUI A DIT ?????

...fait appel à des sentiments simples mais forts :
la révolte contre l'injustice, le sens de la dignité et de la solidarité humaine, l'amour de la vérité, la foi en l'homme et en ses capacités, le goût des grandes entreprises et d'abord en la plus belle de toutes :
libérer les travailleurs d'une exploitation séculaire en donnant à tous les exploités...les moyens de leur propre émancipation.

*
Projet du Parti socialiste
(Pour la France des années 80/p33)

revolutionblogger |
Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahmed remaoun
| Fabrice FRICHET
| LE BLOG EDUCATIF