• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 mars 2010

Archives pour 27 mars, 2010

VIERGE des 7 douleurs

VIERGE des 7 douleurs dans CAREME bonjouror

*

0a203.jpg

*

Les 7 douleurs de la B.B. MARIE

*

En cette fin de semaine l’Eglise nous invite à ne pas perdre Marie  de vue…tandis que pas à pas nous suivons Jésus  dans sa Passion.
Si cette Messe est moderne, la dévotion aux Sept Douleurs de la Viergeremonte au Moyen-Âge
.

0a114 dans ReligionUn Chapelet est conçu pour cette occasion.
Fait de 52/59 grains et 7 médailles illustrant les 7 douleurs,
les personnes très pieuses le récitent en prononçant :
- 7 Je vous salue Marie, sur les 7 premiers grains
- Priez pour nous Vierge des douleurs que nous soyons dignes de la Promesse de Jésus Christ sur chaque médaille
jusqu’à la fin du chapelet.

*

0a151.jpg 

*

Quelles sont les 7 douleurs de Marie ?

- Le vieillard Siméon annonce à Marie qu’un glaive de douleur percera son âme. (Lc 2,25-35)
- La fuite en Égypte. (Mt 2,13-15)
- La disparition de Jésus.(Lc 2,41-52)
- Marie voit son fils chargé de la croix.(Lc 23,27)
- Marie au pied de la Croix.(Jn 19,25-27)
- Marie reçoit le corps inanimé de son Fils. (Jn 19,38-40)
- Marie au tombeau de Jésus.(Jn 19,41-42) 

*

0a211.jpg

*

Les personnes très pieuses
ou dans la peine cherchant consolation
récitent la prière suivante

Debout, la mère des douleurs
Près de la croix était en pleurs
Quand son Fils pendait au bois. 

Alors, son âme gémissante
Toute triste et toute dolente
Un glaive la transperça. 

Qu’elle était triste, anéantie,
La femme entre toutes bénie,
La Mère du Fils de Dieu! 

Dans le chagrin qui la poignait,
Cette tendre Mère pleurait
Son Fils mourant sous ses yeux. 

Quel homme sans verser de pleurs
Verrait la Mère du Seigneur
Endurer si grand supplice? 

Qui pourrait dans l’indifférence
Contempler en cette souffrance
La Mère auprès de son Fils? 

0a122.jpg0a122.jpg0a122.jpg

Pour toutes les fautes humaines,
Elle vit Jésus dans la peine
Et sous les fouets meurtri. 

Elle vit l’Enfant bien-aimé
Mourir tout seul, abandonné,
Et soudain rendre l’esprit. 

O Mère, source de tendresse,
Fais-moi sentir ta grande tristesse
Pour que je pleure avec toi. 

Fais que mon âme soit de feu
Dans l’amour du Seigneur mon Dieu:
Que je lui plaise avec toi. 

0a173.jpg0a173.jpg0a173.jpg

Mère sainte, daigne imprimer
Les plaies de Jésus crucifié
En mon cœur très fortement. 

Pour moi, ton Fils voulut mourir,
Aussi donne-moi de souffrir
Une part de ses tourments. 

Pleurer en toute vérité
Comme toi près du crucifié
Au long de mon existence. 

Je désire auprès de la croix
Me tenir, debout avec toi,
Dans ta plainte et ta souffrance. 

Vierge des vierges, toute pure,
Ne sois pas envers moi trop dure,
Fais que je pleure avec toi. 

Du Christ fais-moi porter la mort,
Revivre le douloureux sort
Et les plaies, au fond de moi. 

0a146.jpg0a146.jpg0a146.jpg

Fais que ses propres plaies me blessent,
Que la croix me donne l’ivresse
Du sang versé par ton Fils. 

Je crains les flammes éternelles;
O Vierge, assure ma tutelle
A l’heure de la justice. 

O Christ, à l’heure de partir,
Puisse ta Mère me conduire
A la palme de la victoire. 

A l’heure où mon corps va mourir,
A mon âme fais obtenir
La gloire du paradis.

*

022.jpg0aga12.jpg0aga5.jpg0a113.jpg

*

Combien de mamans connaissent cette souffrance !
Les hommes continuant à être possédés
par le Malin

*

bonmercifinjuin



Bienvenue

Osee2 est la suite de
'Osee - Pourquoi pas
(osee continue, autrement)

Puissiez-vous trouver votre visite intéressante par la mise en évidence d'un fait qui vous touche...dans mes articles quotidiens.


Bonne lecture !

Merci de donner votre avis (commentaires).

Auteur:

osee2

Articles récents

SONDAGE

PALESTINE

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

  • Album : Palestiniens martyrisés
    <b>0yau6.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Le voyage

O cerveaux enfantins !
Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l'avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l'échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l'immortel péché

*********

Amer savoir celui qu'on tire du voyage !

.........

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s'il le faut. L'un court, et l'autre se tapit
Pour tromper l'ennemi vigilant et funeste,
Le temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit

Baudelaire

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Par delà le bien et le mal

"Ce qui me bouleverse,
ce n'est pas que tu m'aies menti,
c'est que désormais je ne pourrai plus te croire"

Nietzsche

ELCIIS

Qui suis-je maintenant, moi qui parle ? Je suis
Un vieux homme qui va sur la route.....
Je suis cet horrible inconnu
Qu'on nomme le passant et le premier venu ;
Je suis la grande voix du dehors ; et les choses
Que je dis, et qui font blémir vos fronts moroses,
Sont celles qu'à vos pieds tout un peuple vivant
Rêve et pense, et qu'emporte au fond des cieux le vent.

Victor Hugo

L’ennemi, c’est le capitalisme

En considérant les conditions de l'offre et de la demande comme des données et en faisant de l'intervention de l'Etat un mal ultime, l'idéologie du laisser-faire a efficacement condamné la redistribution des revenus ou de la richesse.

Je veux bien admettre que les tentatives de redistribution contrarient l'efficacité des mécanismes du marché, mais faut-il pour autant s'abstenir de toute tentative en la matière ?

La foi en la raison a conduit aux excès...nous devons être assez raisonnables pour reconnaître que la raison a ses limlites...

Le temps est venu d'élaborer un cadre conceptuel fondé sur notre faillibilité.

Là où la raison a échoué, cette faillibilité peut réussir.

SOROS

QUI A DIT ?????

...fait appel à des sentiments simples mais forts :
la révolte contre l'injustice, le sens de la dignité et de la solidarité humaine, l'amour de la vérité, la foi en l'homme et en ses capacités, le goût des grandes entreprises et d'abord en la plus belle de toutes :
libérer les travailleurs d'une exploitation séculaire en donnant à tous les exploités...les moyens de leur propre émancipation.

*
Projet du Parti socialiste
(Pour la France des années 80/p33)

revolutionblogger |
Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahmed remaoun
| Fabrice FRICHET
| LE BLOG EDUCATIF