Ramadan : les LIMBES

0a21.gif

*
***
*

La sourate 7 s’intitule

Les LIMBES

*

Elle occupe les pages 135 à 158 de ce Coran
Je vous propose
Début, extraits et fin.

*

0a23.gif

*

Au non de Dieu le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux.
Alif Lâm Mim S’âd. (1)

Livre qui a été descendu vers toi ; – qu’il n’y ait, à son sujet, nulle gêne dans ta poitrine ! – afin que par là tu avertisses, et qu’il soit aux croyants un Rappel. (2)

Suivez ce qui, de votre Seigneur, a été descendu vers vous ; et ne suivez pas de patrons hors de Lui. Pour peu que vous vous rappeliez ! (3)

Que de cités nous avons détruites !
Or, notre rigueur leur vint, soit au cours du repos nocturne, soit lorsqu’ils faisaient la sieste. (5)

…/…

« O Adam, habite le Paradis, toi et ton épouse ; puis mangez tous deux, de partout à votre guise; et n’approchez pas de cet arbre que voici : vous seriez toius deux du nombre des prévaricateurs« . (19)

Puis le Diable, afin de leur rendre visible ce qui leur était caché, -leur nudités, – leur suggéra à tous deux, disant :
« votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre qu’afin que vous ne deveniez pas des anges, ou d’éternels séjourneurs« . (20)

Et il leur jura : « Oui, vraiment je suis pour vous deux du nombre des bons conseillers » (21)

Alors il les fit tomber par tromperie…(22)

…/…

Et Moïse dit :
« En vérité, ô Pharaon, je suis un messager de la part du Seigneur des mondes, (104)
digne de ne dire, sur Dieu, que la vérité. Oui, je vous suis venu avec une preuve de la part de votre Seigneur. Renvoie donc, avec moi, les enfants d’Israël » (105).

…/…

Et quand on fait lecture du Coran, alors, prêtez-lui l’oreille, et restez cois. Peut-être vous sera-t-il fait miséricorde ? (204)

Et rappelle-toi ton Seigneur en ton âme, en humilité et crainte, et non en parlant à voix haute, matins et après-midi, et ne sois pas parmi les inattentifs. (205)

Oui, ceux qui sont auprès de ton Seigneur ne s’éloignent pas de Son adoration en s’enflant d’orgueil : ils chantent pureté de Lui, et devant Lui se prosternent. (206).

*

0a22.gif

*

On constate que cette sourate ressemble à un condensé de la Genèse et de la sortie d’Egypte de Moîse avec les Hébreux ;
tout en conseillant, toujours, humilité.

De même la sourate rappelle un passage de la Bible :
Soyez sur vos gardes, veillez, car vous ne savez pas quand ce sera le moment. Il en sera comme d’un homme parti en voyage : il a quitté sa maison, donné pouvoir à ses serviteurs, à chacun sa tâche, et au portier il a recommandé de veiller.

Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison va venir, le soir, ,à minuit, au chant du coq ou le matin, de peur que venant à l’improviste il ne vous trouve endormis. Et ce que je vous dis à vous, je le dis à tous : veillez ! »
Évangile selon Saint Marc (IV)

*

Il s’agit d’avoir son âme en paix et pure
la Créature divine, l’homme,
pouvant devoir rendre des comptes à n’importe quel moment.

*
***
*

0a29.gif0a29.gif0a29.gif

0 commentaires à “Ramadan : les LIMBES”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Bienvenue

Osee2 est la suite de
'Osee - Pourquoi pas
(osee continue, autrement)

Puissiez-vous trouver votre visite intéressante par la mise en évidence d'un fait qui vous touche...dans mes articles quotidiens.


Bonne lecture !

Merci de donner votre avis (commentaires).

Auteur:

osee2

Articles récents

SONDAGE

PALESTINE

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

  • Album : Palestiniens martyrisés
    <b>0yau6.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Le voyage

O cerveaux enfantins !
Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l'avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l'échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l'immortel péché

*********

Amer savoir celui qu'on tire du voyage !

.........

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s'il le faut. L'un court, et l'autre se tapit
Pour tromper l'ennemi vigilant et funeste,
Le temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit

Baudelaire

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Par delà le bien et le mal

"Ce qui me bouleverse,
ce n'est pas que tu m'aies menti,
c'est que désormais je ne pourrai plus te croire"

Nietzsche

ELCIIS

Qui suis-je maintenant, moi qui parle ? Je suis
Un vieux homme qui va sur la route.....
Je suis cet horrible inconnu
Qu'on nomme le passant et le premier venu ;
Je suis la grande voix du dehors ; et les choses
Que je dis, et qui font blémir vos fronts moroses,
Sont celles qu'à vos pieds tout un peuple vivant
Rêve et pense, et qu'emporte au fond des cieux le vent.

Victor Hugo

L’ennemi, c’est le capitalisme

En considérant les conditions de l'offre et de la demande comme des données et en faisant de l'intervention de l'Etat un mal ultime, l'idéologie du laisser-faire a efficacement condamné la redistribution des revenus ou de la richesse.

Je veux bien admettre que les tentatives de redistribution contrarient l'efficacité des mécanismes du marché, mais faut-il pour autant s'abstenir de toute tentative en la matière ?

La foi en la raison a conduit aux excès...nous devons être assez raisonnables pour reconnaître que la raison a ses limlites...

Le temps est venu d'élaborer un cadre conceptuel fondé sur notre faillibilité.

Là où la raison a échoué, cette faillibilité peut réussir.

SOROS

QUI A DIT ?????

...fait appel à des sentiments simples mais forts :
la révolte contre l'injustice, le sens de la dignité et de la solidarité humaine, l'amour de la vérité, la foi en l'homme et en ses capacités, le goût des grandes entreprises et d'abord en la plus belle de toutes :
libérer les travailleurs d'une exploitation séculaire en donnant à tous les exploités...les moyens de leur propre émancipation.

*
Projet du Parti socialiste
(Pour la France des années 80/p33)

revolutionblogger |
Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahmed remaoun
| Fabrice FRICHET
| LE BLOG EDUCATIF