Ramadan : Le DESAVEU

0a21.gif

*
***
*

La sourate 9 s’intitule

Le DÉSAVEU

Elle occupe les pages 169 à 186 de ce Coran
et termine la 2ème partie.

*
0a23.gif

*

1 – Désaveu, de la part de Dieu et de Son messager, à l’égard de ceux des faiseurs de dieux avec qui vous aviez conclu un pacte :
2 – « Pendant quatre mois, donc, voyagez librement de par la terre ; et sachez que vraiment vous ne réduirez pas Dieu à l’impuissance ! Dieu, c’est Lui vraiment qui couvre d’ignorance les mécréants. »

3 – Proclamation aux gens, de la part de Dieu et de Son messager, au jour du Grand Pèlerinage : Oui, Dieu désavoue les faiseurs de dieux. Son messager aussi. Si donc vous vous repentez, alors tant mieux pour vous ; et si vous tournez le dos, sachez alors que vraiment vous ne rendrez pas Dieu impuissant. Et annonce un châtiment douloureux à ceux qui mécroient.

4 – Excepté ceux des faiseurs de dieux avec qui vous avez conclu un pacte, -puis ils ne vous ont mangué en rien, et n’ont soutenu qui que ce soit contre vous, -alors accomplissez vis-à-vis de ceux-là leur pacte jusqu’au terme. Dieu vraiment aime les pieux.

5 – Puis, lorsque les mois sacrés expirent, alors tuez ces faiseurs de dieux, où que vous les trouviez ; et capturez-les, et assiégez-les, et tenez-vous tapis pour eux dans tout guet-apens. Si ensuite ils se repentent et établissent l’Office et acquittent l’impôt, alors relâchez leur sentier. Oui, Dieu est pardonneur, miséricordieux.

6 – Et si un quelconque faiseur de dieux te demande asile, alors, donne-lui asile, jusqu’à ce qu’il entende la parole de Dieu, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Ceci, parce que ce sont vraiment qui ne savent pas !

*

0a22.gif

*

Ce début de sourate
fait penser à certains chapitres belliqueux de
l’Ancien Testament
*
Cependant
dans la mesure où le Dieu Unique qu’il faut craindre
des Juifs, des Chrétiens et des Musulmans

a une histoire similaire et des personnalités bibliques communes
les  faiseurs de dieux ne sont pas les croyants des
Religions du Livre
(donc des guerres religieuses entre eux sont iniques)
*

Le verset 6
n’est-il pas intéressant à méditer ?

*
***
*

0a29.gif0a29.gif0a29.gif

1 commentaire à “Ramadan : Le DESAVEU”


  1. 0 amiral2020 21 août 2010 à 6:17

    La sourate al-tawba commence avec une fermeté notable.C’est la dernière des sourates révélées entières au Prophète (BP sur lui) avant son départ vers le lieu du séjour suprême.
    Sourate At-Tawba est la seule sourate du Coran qui ne commence pas par la formule de la Basmalah (La formule “Au nom d’Allah le Miséricordieux, le Plein de Miséricorde.” qui préface toutes les autres sourates sans exception) mais le premier mot est “Désaveu” : “Désaveu de la part d’Allah et de Son messager à l’égard des associateurs avec qui vous avez conclu un pacte: Parcourez la terre durant quatre mois; et sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance … ” versets 1-2. La sévérité y est intense et le délai limité. Ensuite, vient une proclamation retentissante: “Et proclamation aux gens, de la part d’Allah et de Son messager, au jour du Grand Pèlerinage, qu’Allah et Son messager, désavouent les associateurs … ” verset 3.
    Pourquoi toute cette fermeté ? “Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous détournez, sachez que vous ne réduirez pas Allah à l’impuissance … ” verset 3. Ici l’intimidation se manifeste pour susciter le repentir et non pour venger et menacer, c’est comme si le “Désaveu” et la “Proclamation” étaient les derniers appels au repentir.
    *
    *
    Merci pour ton éclairage
    j’aime bien :
    …l’intimidation se manifeste pour susciter le repentir et non pour venger et menacer…
    La Paix soit avec toi

    Dernière publication sur Un univers d'évasion ...! : Le retour d'Amiral2020

Laisser un commentaire


Bienvenue

Osee2 est la suite de
'Osee - Pourquoi pas
(osee continue, autrement)

Puissiez-vous trouver votre visite intéressante par la mise en évidence d'un fait qui vous touche...dans mes articles quotidiens.


Bonne lecture !

Merci de donner votre avis (commentaires).

Auteur:

osee2

Articles récents

SONDAGE

PALESTINE

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

  • Album : Palestiniens martyrisés
    <b>0yau6.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Le voyage

O cerveaux enfantins !
Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l'avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l'échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l'immortel péché

*********

Amer savoir celui qu'on tire du voyage !

.........

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s'il le faut. L'un court, et l'autre se tapit
Pour tromper l'ennemi vigilant et funeste,
Le temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit

Baudelaire

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Par delà le bien et le mal

"Ce qui me bouleverse,
ce n'est pas que tu m'aies menti,
c'est que désormais je ne pourrai plus te croire"

Nietzsche

ELCIIS

Qui suis-je maintenant, moi qui parle ? Je suis
Un vieux homme qui va sur la route.....
Je suis cet horrible inconnu
Qu'on nomme le passant et le premier venu ;
Je suis la grande voix du dehors ; et les choses
Que je dis, et qui font blémir vos fronts moroses,
Sont celles qu'à vos pieds tout un peuple vivant
Rêve et pense, et qu'emporte au fond des cieux le vent.

Victor Hugo

L’ennemi, c’est le capitalisme

En considérant les conditions de l'offre et de la demande comme des données et en faisant de l'intervention de l'Etat un mal ultime, l'idéologie du laisser-faire a efficacement condamné la redistribution des revenus ou de la richesse.

Je veux bien admettre que les tentatives de redistribution contrarient l'efficacité des mécanismes du marché, mais faut-il pour autant s'abstenir de toute tentative en la matière ?

La foi en la raison a conduit aux excès...nous devons être assez raisonnables pour reconnaître que la raison a ses limlites...

Le temps est venu d'élaborer un cadre conceptuel fondé sur notre faillibilité.

Là où la raison a échoué, cette faillibilité peut réussir.

SOROS

QUI A DIT ?????

...fait appel à des sentiments simples mais forts :
la révolte contre l'injustice, le sens de la dignité et de la solidarité humaine, l'amour de la vérité, la foi en l'homme et en ses capacités, le goût des grandes entreprises et d'abord en la plus belle de toutes :
libérer les travailleurs d'une exploitation séculaire en donnant à tous les exploités...les moyens de leur propre émancipation.

*
Projet du Parti socialiste
(Pour la France des années 80/p33)

revolutionblogger |
Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ahmed remaoun
| Fabrice FRICHET
| LE BLOG EDUCATIF